L'EGLISE SAINT-ÉTIENNE DE MONTCEAUX 

L’église Saint-Étienne se situe sur le territoire du hameau de Montceaux. Juché sur une butte, l'édifice domine la plaine et offre un point de vue sur un paysage rural constitué de terres cultivées et arborées au sud. Un peu isolée sur son plateau entre le château et les champs, la petite église de Montceaux ne manque assurément pas de charme. La date de sa construction est gravée dans la pierre : 1181.

La base du clocher, ainsi que la porte latérale décorée de son étonnante frise à denticule, datent certainement de cette époque, ou bien du tout début du XIIe siècle. Jadis, le clocher était coiffé d’une flèche en pierre. Cette dernière est malheureusement tombée en 1739, mais on en devine encore les traces. Une étude précise du monument démontre que l’église actuelle est en fait la combinaison de nombreuses réfections qui se sont échelonnées entre le xiie et le xixe siècle. Saint-Étienne était le siège d’une paroisse indépendante.

Outre le bourg de Montceaux, son territoire comprenait le prieuré Sainte-Radegonde (voir numéro précédent), l’ancienne ferme de Tournenfils, et surtout une bonne partie du riche hameau du Plessis-Chenet. La restauration de l'église nous permettra bientôt de découvrir les richesses de ses espaces intérieurs, sa nef, ses bas-côtés, ses fines clés de voûte et ses retombées d’ogives ornées de personnages.

eglise de montceaux après.jpg
eglise de montceaux.jpg